Candidat·e pour le Conseil d'Administration SmartCoop

Maxime Dechesne
Homme
Catégorie B : Travailleur·euse des équipes mutualisées
Liège

Avez-vous déjà été engagé·e au sein de Smart (CA, Comité d’éthique, Smart in Progress, autres) ou avez-vous de l'expérience dans d'autre·s coopérative·s ?

Je suis actuellement membre du CA. Mon mandat actuel date de 2021 mais je l’ai raccourci d’un an afin de finaliser la mise en place des « mandats tournants » que nous avons voté afin de favoriser une meilleure continuité/stabilité du CA.
J’ai également été longtemps actif dans des CAs associatifs et coopératifs locaux. Mandats auxquels j’ai actuellement renoncé parce que le temps me manquait, mais aussi parce que je crois à la rotation et au partage du pouvoir et des responsabilités.

Votre métier, votre activité :

Le conseil d’administration m’a confié en 2019 le mandat de co-administrateur délégué de Smart,
structure où je travaille depuis 2008, d’abord comme conseiller accompagnant les membres puis comme « chargé de projet ». Ce qui m’a amené à travailler sur la première réforme du statut d’artiste, développer le CDI pour les membres et accompagner les coursiers à vélo.
Je suis ensuite passé par la direction opérationnelle pour coordonner les équipes de conseiller·es.
En parallèle, je me suis beaucoup investi localement en participant au lancement et au démarrage de plusieurs structures associatives (Comptoir des Ressources Créatives) ou coopératives (Dynamocoop et Novacitis).
Enfin, j’ai la chance d’avoir 2 merveilleuses (mais teeellement fatiguantes) filles avec lesquelles j’essaie de passer autant de temps que possible tant qu’elles veulent bien.

Que pouvez-vous apporter au projet Smart ? Quelles sont les compétences et expériences que vous souhaitez apporter au sein du conseil d’administration ?

Après plus de 15 ans, je pense connaître en profondeur la structure et ses rouages, avec leurs forces et leurs faiblesses mais surtout la majorité des collègues qui la compose.
Etant entré chez Smart comme conseiller, j’ai à coeur que les besoins des membres (la seule raison pour Smart d’exister) restent en permanence au centre de l’attention.
Enfin, je participe à des CAs depuis une dizaine d’années maintenant et je peux donc accompagner les nouveaux et nouvelles administrateur·rices qui nous rejoindraient à « trouver leurs marques » dans ce genre d’instance si iels en avaient besoin.

Pourquoi vous présentez-vous au Conseil d’Administration ?

Parce que je suis frustré! :)

Notre premier mandat a été marqué par la gestion d’une crise majeure (le covid donc) qui a « consommé » une grande partie des ressources et de l’énergie disponible et nous a empêché de faire avancer la structure autant que nous le voudrions.

Or je partage avec mes collègues administrateur·rices plein d’ambition pour Smart et l’évolution de ses services!

Je pense que nous avons néanmoins pu faire du bon travail malgré le contexte, mais j’aimerais pouvoir profiter d’un dernier mandat afin de pouvoir avancer plus fortement dans la mise en œuvre de notre vision.

Comment voyez-vous Smart dans le futur ? Quelle est votre vision à terme du projet ?

Il me semble vital de continuer à développer les 3 axes majeurs qui sont notre moteur depuis 4 ans:
1) Continuer à sécuriser le modèle (travail nécessaire après des années de croissance exponentielle), afin qu’il reste ajusté aux évolutions législatives et continue à perdurer dans le temps
2) Reprendre le développement des services, notamment à destination des activités plus confirmées (moyens de paiement, accompagnement pour les marchés publics et/ou financements, véhicules utilitaires…) et mieux adapter les parcours et l’accompagnement aux profils et objectifs des membres
3) Enfin, continuer à nourrir la démocratie et la participation, en continuant à augmenter la transparence et en particulier en organisant une grande mise en débat du modèle économique de Smart (les recettes mutualisées mais aussi les services qu’elles financent) dans le cadre de l’Assemblée Générale 2025.


 
 
Retour à la liste des candidat·es