24/04 – MONS – Travailleur de demain : Imaginer le salariat en dehors de la subordination

Débats, Événements - 22/3/2019

Nous vivons une période où l’organisation et le rapport au travail sont en débat...

La sécurité sociale a été construite autour d’une idée simple et puissante : chaque travailleur doit être assuré de vivre dignement face aux aléas de la vie. Dans les dispositifs juridiques dont nous héritons, le renoncement du travailleur salarié à son autonomie justifie et conditionne le système de protections dont il bénéficie.

Smart et d’autres questionnent ce compromis : comment répondre, aujourd’hui, à cette volonté d’autonomie sans mettre en péril nos conditions matérielles d’existence et en renforçant nos liens de solidarité ?

Cette question se pose tous les travailleurs qui, quel que soit leur statut d’emploi, sont confrontés à la flexibilité et à l’insécurité économique.

Intervenants:

Cette question sera abordée par différents spécialistes:

  • Suzanne CAPIAU, avocate, maître de conférence à l’ULB, chargée de cours à l’Université de Lorraine, expert auprès de la Commission européenne, spécialiste du statut social.
  • Sandrino GRACEFFA, administrateur délégué de la coopérative Smart, auteur du livre « Refaire le monde du travail – une alternative à l’ubérisation de l’économie » aux éditions Repas (2016)
  • Felipe VAN KEIRSBILCK, Secrétaire Général de la CNE (CSC)

 

Vu la proximité du débat avec les prochaines élections, ainsi que leur ancrage sur le territoire, des personnalités régionales seront invitées :
Manu DI SABATO(Ecolo), Joëlle KAPOMPOLÉ (PS), Georges-Louis BOUCHEZ (MR), Catherine FONCK (CDH) et Marco VAN HEES (PTB)

Modération :

Gil DEPRETER, coordinateur du club Mons 2025, partenaire de l’événement.

Horaire de la soirée :

o 18h : accueil par Gil Depreter

o 18h30 – 20h30 : débat

  • Rappel historique des fondements de la sécurité sociale
  • Raisons qui ont incité à la mise en place des principes du droits du travail (loi 1978)
  • Cartographie du monde du travail actuel et des nouveaux modes d’organisation
  • Rattacher la protection sociale à la personne plutôt qu’à l’organisation de leur travail
  • Opinion des syndicats sur ces nouveaux modes d’organisation
  • Modes de représentation à mettre en place pour ces travailleurs

o 20h30 – 22h : drink politique avec à l’appui les questions travaillées par les étudiants de Marc LABIE, Premier vice-recteur de l’UMONS et enseignant un ensemble de cours relatifs au management et à l’analyse des organisations

Quand?

24 avril 2019

18:00->22:00

Où?

Au Mundaneum : rue de Nimy, 76 – 7000 Mons