Rapport de l’enquête sociologique réalisée dans le cadre de la Convention relative à la réalisation du projet d’enquête expérimentale et coopérative intitulé : Pratiques et organisation du travail démocratique chez Smart

Une étude de Julien Charles, Isabelle Ferreras, Auriane Lamine, avec Lionel Casterman et Tanguy Cravatte

En janvier 2017, dans le cadre d’une convention entre Smart, le CESEP et le CRIDIS (UCLouvain), Julien Charles, Isabelle Ferreras et Auriane Lamine ont entamé une recherche pluridisciplinaire sur l’évolution institutionnelle en cours chez Smart, en mettant sur pied un « processus d’enquête sociologique et juridique ». Leurs travaux, qui se sont étalés sur un an et demi, ont donné lieu à plusieurs articles et à un volumineux rapport sociologique final que nous publions ici : Pratiques et organisation du travail démocratique chez Smart.

Ce travail s’est nourri de nombreux entretiens avec des travailleurs de Smart, usagers des outils ou permanents de l’entreprise. Il analyse les expérimentations de cette entreprise d’économie sociale et solidaire au regard de l’évolution du monde du travail aujourd’hui. En prenant appui sur les « intuitions critiques » des acteurs rencontrés au fil de l’enquête, il vise à éclairer la coopérative et ses membres sur leur réalité et les options qui s’offrent à eux, dans le but d’approfondir leur projet d’émancipation, tant au plan individuel que collectif.

Il ne s’agit donc pas seulement, pour les auteurs, d’opérer un travail d’analyse, mais bien de coupler ce dernier avec un horizon normatif explicite et une pratique de recherche – collaborative – qui entend l’actualiser.


Dernières analyses