Quelle politique culturelle pour l’aide au lancement des parcours artistiques en Fédération Wallonie-Bruxelles ?

Une étude de Alain de Wasseige

Auteur de plusieurs ouvrages sur les politiques culturelles en Belgique francophone, Alain de Wasseige dresse dans cet entretien le tableau des soutiens sur lesquels les artistes de différentes disciplines peuvent compter à l’entame de leurs parcours artistiques.

Il apparaît que les aides explicites à l’entrée dans la carrière sont marginales dans les politiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Par ailleurs, le renouvellement des générations parmi les porteurs de projets devient de plus en plus difficile dans un contexte de restriction budgétaire, de trop faible rotation des postes de direction dans les organismes subventionnés et d’absence de toute forme de planification des équipements culturels.

Des leviers existent cependant : rééquilibrage conséquent entre le soutien aux créateurs et porteurs de projets par rapport aux organismes et institutions, lancement d’un vaste programme, en collaboration étroite avec les Régions, pour le développement de services mutualisés (administratifs, financiers et immobiliers).

Mais cela suppose un sérieux virage dans les politiques publiques, qui se révèlent aujourd’hui trop conservatrices, habituées qu’elles sont à mettre en œuvre et gérer tel ou tel mode d’action sans imaginer que d’autres puissent exister et répondre de manière appropriée à des attentes laissées jusqu’ici en jachère.


Dernières analyses