L’édito de Nath

15/4/2016

Si toi aussi tu aimes manger du frais, du local, du saisonnier, tu dois être aussi excité que moi.

Ouiiii, l’ASPERGE est revenue ! L’asperge c’est le printemps dans ma tête, surtout la verte.

Après mon anniversaire, le 6 janvier, tout se ralentit, voire s’arrête. Il fait froid, la nuit tombe à 16h02, le ventre du chat touche le sol et le mien suit.

Mais début avril, les affaires reprennent.

Faire la Batte au soleil avant de prendre un drink au Parking. Puis filer préparer ces délicieuses corrudes avec des pâtes. J’adore le mix entre le réconfort de la pâte longue qu’onenrouleavecsafourchette et la fraicheur des herbes. Et en plus, c’est trop facile à faire :

  • Avant toute chose, tu débouches le vin et tu chauffes l’eau des pâtes.
  • Tu coupes les asperges en trois dans le sens de la longueur et encore en deux ou trois dans le sens de la largeur. Ne trucide pas la pointe !
  • Tu prends ta meilleure poêle et les fais revenir dans du beurre, auquel tu ajoutes du bouillon de poulet. Ne sale pas, car le bouillon l’est déjà bien assez (salé).
  • Tu couvres et laisses mijoter sur feux doux +/- 5 minutes.
  • Lorsque les asperges sont encore légèrement croquantes, tu retires le bouillon et tu le laisses réduire à part.
  • Continue la cuisson des asperges dans la poêle, à feu plus vif, jusqu’à ce qu’elles soient légèrement grillées.

Ensuite tu mélanges le tout : linguini, fetucelli ou spaghetti, asperges rôties mais fondantes, bouillon à discrétion, tomates séchées, persil, basilic, roquette, parmesan en copeaux, sans oublier le poivre du moulin. Cerise sur le gâteau : du jambon à l’os ou de la pancetta grillée. Top délice !

D’ailleurs, heureusement qu’il y avait top chef pour patienter le temps qu’elle revienne, l’asparagus printinatus. Au premier épisode, je me dis que c’était mieux l’année d’avant, qu’ils étaient plus sympas et avaient davantage de personnalité. A la 2e et 3e semaine, je retiens quelques noms, Kevin de Wanze #lebelgedeservicebiencaricature nous aura bien fait rigoler.

Je pouffe et repouffe à la guerre des restaux. Rhooo, Gabriel mon Dieu !

La finale arrive.  Xavier gagne de 5% face à Coline, émotion émotion. Je regrette que ce soit terminé, mais c’est quand même cool de pouvoir refaire autre chose le lundi soir (ou mardi pour toi qui regardes sur RTL-TVI, mouhaha).

Puis de toute manière après top chef, c’est le moment des barbecues, des balades en vélo, des apéros fin de soleil au Toussaint ou au Côté Cour, des soupers tardifs en terrasse, et bientôt … le grand retour de la TOMATE ;)

Nathalie

L’édito de Caro

14/1/2016

Je ne vous apprends rien : les cotillons et autres dindes aux marrons sont derrière nous, place aux bonnes résolutions !

Un premier constat s’impose à nous, les conseillers : depuis quelques mois désormais, vous, les membres (surtout vous, les nouveaux), vous débarquez à nos bureaux avec des projets plus novateurs et différents les uns que les autres. By the way, on vous appelle désormais les « porteurs de projets », et nous les « accompagnateurs ».

C’est une évolution dans notre petit monde du 2, Quai des Tanneurs : on connaissait presque par cœur les musiciens, les jongleurs, les photographes, les ingés-son, les peintres et les animateurs, et voici que viennent à nous des bio-énergéticiens, des chefs congolais, des maîtres en reiki, des jardiniers, des consultants, des traducteurs jurés en mandarin, des thérapeutes psychocorporels et j’en passe.

On trouve ça passionnant car, même si on est un peu déstabilisés et aussi parfois un peu débordés (parce que, du coup, ça en attire, du monde chez Smart !) ,notre motivation à accompagner un maximum de projets du mieux qu’on le peut ne fait que grandir.

Souvent quelques questions nous taraudent la nuit (les 90 pages du règlement de la Région wallonne pour les chambres d’hôtes ne sont pas encore digérées, pour ma part), on a besoin de davantage discuter entre collègues liégeois et autres (on s’est formés à la prise de décision collective, pour le coup), et même, des fois, on doit passer en commission spéciale « cas particuliers » pour savoir si on se jette à l’eau avec vous ou pas…

On espère en tout cas que les anciens, les moins anciens et les nouveaux, vous vous sentez toujours autant écoutés, entendus (c’est pas pareil) et accompagnés par notre équipe plus si petite  que ça (qui, d’ailleurs, verra dès février Anicée se lancer dans une aventure parisienne d’un an et bientôt débarquer une nouvelle tête pour la remplacer). On espère aussi que vous savez tout ou presque de ce grand processus d’ouverture et de démarche participative qu’est Smart in Progress : si non, vous tenez maintenant votre résolution n° 1 pour 2016 !

Sur ce, on vous présente nos vœux les plus chaleureux pour l’année nouvelle et on espère vous croiser le plus souvent possible, dans et hors du bureau !

L’édito de Debo

9/11/2015

A l’unif, j’ai fait mon mémoire sur la mise en abyme chez Wes Craven (feu le mec qui a, entre autres, réalisé  Les Griffes de la nuit et les Scream). Le film dans le film, tu vois ?

Va savoir, ça a dû me turlupiner pendant la nuit car ce coup-ci, dans l’édito de la newsletter de SMartLiège, j’ai envie de te parler de la newsletter du bureau de SMartLiège. De notre processus de création à l’intérieur de l’œuvre elle-même. Vertigineux, n’est-ce pas ?

A la capitale, chez les pros de la com’, on nous dit qu’on fait un bon score avec notre newsletter. Mais nous, on trouve qu’on peut mieux faire. Que TOI, lecteur, TU peux mieux faire !!! Viens, sois curieux, clique, lis : tu vas voir, c’est vraiment cool. Tu ne sauras plus t’en passer, un peu comme l’horoscope de Rob Brezsny dans le Courrier International (on est fan à la Smart ;o)

Ici, point de trucs chiants à lire, pas de nouvelle règlementation pénible à avaler, de rappel à payer ta facture ou à renvoyer ton contrat, mais que des articles sur des sujets sympas, rédigés par nous, les conseillers liégeois, sur un ton décalé et parfois carrément drôle.

Sais-tu qu’on a créé un comité de rédac’ (et c’est moi la CHEF, haha !) qui se réunit chaque mois dans un lieu top-secret, que c’est Anicée notre geek de service qui donne vie/forme à tout ça ? Sais-tu que nous nous répartissons les rubriques, que nous réfléchissons à ce qui pourrait t’intéresser, que nous nous déplaçons pour réaliser les interviews et portraits des membres ou opérateurs culturels que nous mettons en lumière dans notre news ? D’ailleurs, ça pourrait être toi le prochain. Pose ta candidature, sot ! N’as-tu jamais rêvé de connaître les coulisses de la Smart ? Ce coup-ci, Gina t’emmène à la cave… Tes fins de mois sont difficiles, ça tombe bien, super Julie est à la chasse aux bons plans pour te permettre d’avoir des réduc’ chez tes fournisseurs préférés… Tu te demandes c’est quoi la Germanie, figure-toi que ce pays existe vraiment et qu’on y a notre envoyé spécial, c’est Jörg ! Tu te demandes quel dessert tu pourrais préparer au pot de fin d’année de ton boulot, Amélie te sauve la mise avec sa super recette. A moins que, tout simplement, ça te botte bien de découvrir une autre facette de ton gestionnaire (et de Smart du coup), de savoir ce que Caro, Agnès, Nathalie… ou moi-même avons à te dire, alors clique!

Sur ce, je te souhaite un chaleureux hiver, plein de contrats Smart, de projets et de bulles. En parlant de ça, on t’invite à partager un verre (ou plus) à notre « pot de Noël » le vendredi 18 décembre. D’ici-là, t’as intérêt à avoir lu notre news, sinon, pas de vin chaud pour toi. On va vérifier, fais gaffe ! Allez, tchuss, peace and love.

 

 

L’édito de Sophie

9/9/2015

C’est la rentrée ! Et pour certains, c’est le début des vacances. Ils sont en effet nombreux à avoir bossé dans les festivals. Nombreux à avoir trimé sous la pluie ou le cagnard pour qu’on passe du bon temps, nombreux à avoir tout mis en œuvre pour que les concerts et les spectacles soient au top. Chanteurs, musiciens, techniciens, programmateurs, responsables catering ou toilettes sèches, accueil des artistes, c’est à eux qu’on souhaite maintenant des congés bien mérités.

Ils pourront donc apprécier la douceur de l’été indien, languir aux terrasses et profiter de ce que la rentrée nous prépare. L’événement de la rentrée, plus gros que toute l’année Mons 2015 (#rancoeurliégeoise #mauvaisefoi), c’est le Karbon Kabaret. Cette grande œuvre collective propose un programme plus qu’alléchant. On est content de voir la part belle faite aux artistes, artisans, inventeurs, génies de tout bord qui participent pleinement au projet. Le budget alloué à Fabrice Murgia a, à l’époque, fait couler beaucoup un tout petit peu d’encre. Mauvais esprit (#laMeuse), mais qui a permis à l’auteur de s’exprimer sur des sujets sensibles : l’affectation des budgets et la volonté de rémunérer les participants. Parce qu’il ne s’agit pas uniquement d’acheter du matériel ou des décors, il y a aussi des cerveaux (et des bouches) à nourrir.

Chez Smart, c’est aussi notre métier d’expliquer la juste rémunération, comment équilibrer frais et salaires, que valent les droits d’auteurs, etc. « Paie-toi mon petit et le ciel (via la sécurité sociale)  te paiera en retour »…  La protection sociale, c’est aussi le thème du TempoColor 2015, avec une exposition « Tous pour tous » où les œuvres sélectionnées parleront des révoltes, des crises, des menaces de notre société actuelle.

D’œuvres, il en sera largement question lors de l’évènement Reciprocity au travers d’une trentaine d’expositions autour du design. Le beau travail, ça fait chaud au cœur. Il y aura même des œuvres chez Smart, passe voir ! Du beau, il y en a eu aussi au C.U. Festival : pique-niques, concerts, fêtes, que du plaisir pour amorcer cette rentrée.

On l’a compris, la rentrée c’est un peu le premier jour du reste de l’année, le temps du renouveau et des histoires à venir. Là, la grosse tendance, c’est la coopération, l’union fait la force, rappelle-toi ! Alors, si, pour toi aussi, coopérer dans la cité et dans les projets culturels c’est un vieux rêve, va un peu voir du côté de chez Dynamo Coop, ils aimeraient bien te raconter leurs projets (et t’y associer). Et pendant ce temps-là (à Vera Cruz), chez Smart, on continue sur notre lancée : le Smart in Progress amorcé en juin (vous étiez près de 700 à y participer, dont une bonne soixantaine de Liégeois, waouw) va reprendre de plus belle avec la mise en place de groupes de travail à travers tout le pays, plus d’infos à suivre !

Vous retrouverez toutes les infos sur les événements dans notre rubrique Agenda.

Bonne rentrée à tous !

L’édito de Gina

22/6/2015

La cloche a sonné. Voilà l’été ! Mais avant, petit devoir de vacances pour toi, pour nous…

Rappelle-toi : lorsque tu avais 5 ans, tous les grands te demandaient ce que tu voulais faire plus tard. Une drôle de question qui trouvait une réponse pleine d’aplomb : « Sais pas, coiffeur ou docteur » .

Les cinq dernières années ont prouvé que le Centre de Création des Tanneurs répondait à une demande, en offrant des espaces à partager pour des travailleurs autonomes cloués dans leur trop grand isolement. Travailler en free-lance, ok – mais avec des collègues c’est mieux. Smart a participé au développement d’espaces mutualisés, pourtant tous les utilisateurs n’en ont pas besoin. Tout le monde chez Smart ne travaille pas de la même manière : il y a des coiffeurs, des graphistes, des comédiens, … mais vous avez tous un point commun, gros comme une maison, mais qui ne semble pas toujours faire sens : vous utilisez le même service de facturation, vous êtes collègues entre vous et  nous sommes vos partenaires.  En fait, on est tous collègues !  On bosse ensemble, on doit pouvoir créer nos outils de travail ensemble. On a commencé à tirer le fil et on ne s’arrêtera plus : le mardi 30 juin, on va interroger notre travail lui-même, ensemble.

Que va devenir Smart ? Faut-il augmenter les tarifs ? Recommencer la facturation des RPI ? … il n’y a pas de question taboue.

On se donne un an pour avancer, construire notre entreprise ensemble.

Comment on va faire ? On va commencer par te poser la question « qu’est-ce que tu veux faire plus tard ? » Si tu veux continuer à construire tes projets, jouir d’une liberté d’action, construire un modèle social innovant, rendre obsolète la différence entre le salarié et l’indépendant, viens le 30 juin, c’est le moment ! On a besoin de toi.
Toutes les infos sont ici.

Et après l’effort, le réconfort : bonnes vacances !

PS : Tracasse, le bureau restera ouvert pendant l’été, on se relaie  pour te servir, cher collègue …

L’édito de Debo

30/4/2015

On pourrait avoir tendance à l’oublier, mais derrière  cette machine à valider des contrats qu’est « la Smart » , il y a des ‘vraies’ personnes. Vous, les membres, évidemment. Mais aussi, vous, les donneurs d’ordre et opérateurs culturels. Et puis nous, les conseillers.

À Liège, on est 10. Si tu as déjà suivi une session d’info (où  tu n’as pas tout compris … Quoi ? Tu t’es endormi ?!), que t’es passé remettre tes contrats au bureau (qui parfois, se sont perdus dans le no man’s land informatique et t’étais fâché du coup – oups) ou que tu as une activité (et ton gestionnaire ‘il est vraiment super’ ou ‘il a encore oublié de valider ta note de frais’ – re-oups), alors, tu nous connais.

A moins que tu n’aies  l’habitude de prendre ta pause (ensoleillée)  de midi au Randaxhe, de traîner au Toussaint ou au Lou’s Bar à l’heure de l’apéro, ou encore, si tu fais ta sortie de l’été au Micro Festival, alors, il y a de fortes chances que tu nous aies déjà croisé.  Sinon, tu peux toujours te faire une idée de nos bouilles via la sympathique et non moins fidèle  illustration de Julien Lambert (que l’on remercie vivement – quel talent!) en bannière de notre newsletter.

Enfin bref, ce que je veux dire c’est que cette newsletter, elle  émane de notre envie à tous, les conseillers liégeois, de communiquer avec  toi/vous , le(s) membre(s), vous, les opérateurs culturels… d’une façon plus décontractée, plus cool, plus proche de nous, en fait.

Et donc, au fil des rubriques qui seront récurrentes, promis, on ne te parlera pas que de Smart, mais de sujets qui vont t’intéresser (si si, tu verras !)  D’ailleurs, si tu as une actualité, une offre d’emploi à proposer … balance ! On se fera un plaisir de relayer l’info dans notre news qui paraîtra tous les 2 mois à partir de mai. Tu trouveras aussi toutes sortes de bons plans qui te permettront de faire des économies ou encore, de trouver des jobs dans la région.  À chaque numéro, un coup de projecteur sur un membre et un opérateur culturel te permettra de mieux connaître celles  et ceux qui font une partie de l’actualité du moment…
Bref, que du bon ! Enfin, une rubrique sera dédiée aux espaces mutualisés à Liège, qui ont le vent en poupe depuis la naissance du Centre de Création des Tanneurs, expérience pionnière en la matière dans la région.  L’occasion pour moi de saisir la balle au bond pour  t’inviter aux 5 ans de ce dernier, le 13 mai prochain (programme complet ici) : grosse fête  en perspective – ne loupe surtout pas ça, tu t’en voudrais toute ta vie !

Allez, sur ce, je m’en vais valider des contrats, bonne lecture !