Lancement d’un ambitieux dispositif solidaire: le plan corona

Info - 30/3/2020

Smart, en tant qu’entreprise partagée entre toutes et tous ses entrepreneur∙ses-salarié∙es, sociétaires, a pris la décision de soutenir l’ensemble de sa communauté afin de leur permettre de surmonter le mieux possible les difficultés qui résultent de la crise sanitaire et de l’arrêt quasi complet de l’économie. Ce plan Corona concerne au premier chef la Belgique et la France, et dans un deuxième temps, l’ensemble de la communauté Smart européenne.

Ce dispositif solidaire est une force et en cette période de crise, cette force et cette capacité d’auto-assurance vont être mobilisées au service de toutes et tous.

Le contexte

Smart constate une baisse de l’activité économique réalisée par les sociétaires de 10% en février, de plus de 50% en mars, projetée à 75% en avril. Mai est encore trop loin pour projeter des chiffres, qui seront sans doute semblables à ceux d’avril. Cela représente pour la France et la Belgique plus de 75.000 journées de travail perdues, concernant plusieurs milliers de travailleur∙ses.

Face à cette crise d’une ampleur et d’une nature inédites, les conseils d’administration de Smart ont entériné le lancement d’un ambitieux dispositif solidaire: le “Plan corona”.

Ce dispositif solidaire est composé de quatre volets :

  1. La stratégie face aux prestations qui se retrouvent annulées suite à la crise et au confinement : les mesures de soutien;
  2. Les mesures d’accompagnement à l’activité économique;
  3. Les mécanismes de solidarité coopératif;
  4. Les actions en vue de favoriser une relance  dynamique post-crise et donc renforcer la situation socio-économique des Activités : les mesures de relance.

 

Sur les mesures de soutien:

Collectivement, Smart assumera à travers ses administrateurs d’activités le paiement des contrats de travail à durée déterminée des salarié∙es des activités mises en danger par la crise dite COVID-19 :

  • Pour les contrats de travail conclus et qui ont été ou qui auraient dû être annulés. Concrètement pour les artistes et techniciens intermittents (en France), selon les préconisations du ministère de la culture, vous pourrez déclarer vos cachets et vos heures tels que prévus avant l’annulation.
  • Pour toute promesse ou perspective de contrat de travail dûment justifiée par une négociation commerciale avec un client, quand bien même aucun devis n’aurait encore été ni validé ni même saisi dans nos interfaces.
  • Pour les entrepreneur∙ses salarié∙es sous contrat de travail à durée indéterminée (près de 900, en Belgique et en France), nous évaluerons l’intérêt et la faisabilité du chômage temporaire pour raison économique (total ou partiel).
  • Le dispositif Smart est également utilisé par des prestataires occasionnel∙les, freelances, qui, sans développer une activité, utilisent les services de facturation de prestation (3 en 1). Ils et elles ne seront pas oublié∙es, bien évidemment : de manière similaire, leurs contrats de travail seront honorés. Et leurs client∙es seront convié∙es à honorer les frais consécutifs aux commandes annulées.

Smart met également en place une aide au cas par cas et sur critères reposant sur un fonds de solidarité afin de proposer un soutien aux sociétaires et salarié∙es qui en auraient besoin face à une situation urgente causée par la crise.

Sur les mesures d’accompagnement à l’activité économique:

Sur son fonds de solidarité, Smart assumera également le paiement des frais, justifiés, déjà engagés dans les commandes clients annulées et leur recouvrement.

Smart lance un plan massif de soutien aux entités économiques portées par les sociétaires, qui prend effet dès aujourd’hui pour se poursuivre jusqu’à la fin de l’année prochaine (2021), et qui se concrétisera par l’injection de liquidités dans les fonds propres des Activités, dont une partie à charge complète du fonds de solidarité – l’enveloppe consacrée à cet effort solidaire sera déterminée par l’Assemblée générale de SmartCoop en juin 2020.

Smart prend l’engagement de mobiliser autant que faire se peut les pouvoirs publics pour que chaque Activité portée par un∙e sociétaire puisse être, le cas échéant, considérée comme une « entreprise en difficulté » et bénéficier des aides spécifiques que l’État et les entités fédérées mettent en place pour leur venir en aide : dans ce cadre, tous les montants qui seront collectés par Smart, tous les dispositifs qu’elle pourra activer seront répercutés à due proportion dans chacune des milliers d’entités concernées, tant en France qu’en Belgique.

Dans tous les secteurs, dans toutes les filières, des opérateurs économiques privés, subventionnés ou non, ou publics ont manifesté leur volonté d’honorer autant que faire se peut leurs engagements d’avant la crise sanitaire. Et nous saluons cet effort de solidarité. Nous entamerons avec elles et eux une réflexion sur la mise en place concrète de ces nouveaux mécanismes de solidarité entre client∙es, donneur∙ses d’ordre, porteur∙ses d’Activités et Smart elle-même. 

Sur les mécanismes de solidarité coopératifs:

Un certains nombre de mesures sont en cours d’étude et de mise en oeuvre :

  • L’ouverture d’une ligne téléphonique d’écoute, « Le fil coopératif » mutualisé avec des coopératives partenaires afin d’assurer la présence d’une oreille amicale à celles et ceux qui en ont besoin pour rompre l’isolement, apaiser leurs angoisses, s’échapper d’une ambiance domestique étouffante.
  • La mise en place d’un Fonds d’appui aux initiatives de la communauté Smart.
  • La facilitation de l’entraide entre membres en partenariat avec une plateforme partenaire.

Dores et déjà, dès ce lundi 30 mars :

  • La mise en place d’un blog d’information – critique et didactique, d’échanges et de débats, (kronik.smart.coop), il a vocation à devenir le cœur battant collectif de notre communauté et de toutes celles et ceux qui d’une manière ou d’une autre, solidairement et avec leur propre créativité, souhaitent simplement y participer.

En complément des mesures et des initiatives qu’ils ont déjà prises, l’ensemble des partenaires de l’écosystème Smart, qui nous confient leur gestion sociale, avec lesquels∙les nous nous engageons dans le développement de leurs modèles économiques, ou qui propulsent en Europe le modèle Smart autour d’une communauté de membres en Allemagne, Italie, Espagne, Hongrie, Suède, Autriche et Pays-Bas, ne sera pas oubliée non plus : aucun∙e travailleur∙se, aucune coopérative ou entreprise du groupe Smart ou associée à lui, ne sera oublié∙e.

Sur les mesures de relance:

Smart lance un dispositif spécifique d’accompagnement à la reprise de l’activité économique qui se traduira par :

  • l’ouverture complète des mécanismes de financement des Activités par des tiers: apports de fonds propres en capital ou en compte courant, subsides, indemnisations diverses, etc;
  • des mécanismes de crédit interne à taux 0%, visant à soutenir l’effort de relance que chaque activité, chaque sociétaire produira lorsque la reprise sera là : investissement en matériel, formation, marketing… ;
  • un accompagnement tant individuel que par filières métiers dédié à la relance économique;
  • un plan de formation spécifique, pouvant prendre plusieurs formes, orienté développement économique (relation clientèle, marketing, maîtrise d’un business plan et d’un plan de trésorerie, etc.).

D’ores et déjà, les liquidités nécessaires à ce plan de soutien sont évaluées à plus de 5 millions d’euros.

Enfin, nous engageons une large réflexion collective autour des nouvelles formes d’échanges économiques, marchands, redistributifs et réciproques, et d’organisation du travail dans son rapport au marché parce que la crise actuelle est une opportunité qui nous est offerte de construire ensemble de nouvelles utopies concrètes – le vieux monde ayant définitivement montré ses limites.

Les mesures ici précitées ne font pas encore l’objet d’une mise en œuvre opérationnelle. Les détails de chaque mesure du plan seront précisés dans les prochains jours. L’ensemble des équipes mutualisées sont mobilisées.

Dans l’attente, nous incitons tou∙tes les  sociétaires, tou∙te.s les salarié∙es, et toutes les personnes et organismes intéressés à l’écosystème Smart à suivre la mise en place de ce plan et de ses modalités d’application sur kronik.smart.coop.

Enfin, nous vous informons que nous tiendrons une conférence de presse virtuelle ce mercredi 1er avril à 14h. Il s’agira en particulier de relancer notre appel vers les responsables politiques afin qu’ils et elles prennent en compte les réalités de nos travailleur∙ses et entrepreneur∙ses dans la mise en place de mesures de soutien public. Toutes les informations vous parviendront très prochainement pour pouvoir la suivre en direct.

Ensemble, faisons face.

Go toCovid-19: Retrouvez toutes les informations et actions prises par Smart sur notre blog kronik.smart.coop