Innovation pour élargir la participation

Au-delà du cadre règlementaire auquel Smart en tant que structure employeuse se tiendra, nous nous devons d’innover pour permettre au plus grand nombre de membres de se présenter aux élections, voter et participer. L’objectif est de construire et de faire vivre un dialogue social coopératif. 
 
Bien que nous ayons souhaité rapprocher les temporalités et la mise en œuvre, les modalités seront différentes en France et en Belgique. La démarche se déroulera en 2 parties : une première partie s’appuyant sur les obligations légales aura lieu au 1er semestre 2020. Celle-ci sera prolongée d’une seconde partie à l’automne 2020 pour élargir la représentativité des travailleur∙euses membres de Smart. Plus d’infos dans le calendrier. 
 
Le souhait est d’avoir l’éventail le plus large de représentation et la meilleure représentativité pour travailler de manière adaptée aux conditions de travail de chacun·e (égalité professionnelle, handicap, formation, carrière, compétences, risques psychosociaux…) . Différentes parties prenantes sont impliquées dans la démarche : la structure employeuse, l’équipe mutualisée et leurs/ses actuel∙les ou futur∙es représentant∙es, les travailleurs∙euses intermittent∙es, en contrat court et en contrat long et les organisations syndicales.  
 
Le cadre légal peut paraître limitant pour bien organiser la représentation dans une organisation comme la nôtre. L’approche des catégories en Belgique ou des collèges en France laisse à la fois de la place à l’interprétation et fige aussi des « familles » de travailleur·euses qu’il n’est pas toujours souhaitable de mettre en avant. Au-delà de ces classements, le corps électoral, la possibilité de voter, d’être élu·es et de le rester semblent parfois complexe – quand cela ne devient pas impossible – lorsque l’on a un rythme de travail discontinue qui s’appuie sur des contrats courts. 
 
Pour aller plus loin, une démarche aura lieu à l’automne pour permettre la composition de groupes de personnes complémentaires élargissant la représentativité et permettant l’implication d’un plus grand nombre de personnes sur des thématiques autour des conditions de travail. Ces groupes s’articuleront avec le travail à mener par les instances représentatives du personnel (CE et CPPT en Belgique, CSE en France) et avec les démarches de vie coopérative au sein de Smart. 

Si vous êtes dès maintenant intéressé∙es, pour vous impliquer, être mis en relation avec d’autres personnes intéressées ou avoir plus d’informations, une adresse de contact pour cela : dialoguesocialcooperatif@nullsmart.coop